full screen background image
Search

Les meilleurs endroits pour la pêche hivernale de la carpe

Partout en France, l’hiver annonce l’arrivée du froid sur l’ensemble de nos belles régions. Mais quand on est férus de pêche, le temps n’altère en rien la motivation. C’est donc bravement qu’on prépare son équipement et qu’on part s’adonner à sa passion. Cependant, prudence ! Il existe des endroits plus adéquats à la pêche à la carpe en hiver que d’autres. On va vous aiguiller…

Privilégier les spots connus

endroit-pêche-carpe-hiver

Lac de Chambon – Puy-de-Dôme (Auvergne)

Que vous ayez l’habitude d’aller au Plan d’eau du Vorgey (Ain), au Lac de Chambon (Puy-de-Dôme) ou encore le long de la Saône, sachez qu’en hiver, il est préférable de poser vos montages pour la pêche à la carpe dans un lieu connu. En effet, vous avez un peu plus de chance d’enregistrer des touches là où vous en avez eu plus tôt dans la saison.

Si vous êtes débutant en la matière, ou si vous n’avez tout simplement pas eu le temps de pêcher avant l’hiver, n’hésitez pas à tendre vos lignes dans les eaux les plus fréquentées tout au long de l’année. En effet, les carpes y trouveront plus facilement de la nourriture et seront donc plus actives que dans une zone moins fréquentée. Pour les plus novices, l’idéal est de commencer par un petit étang afin d’acquérir les bonnes bases plus aisément.

Connaître le comportement de la carpe en hiver

Le comportement de la carpe est différent lorsque le froid arrive. En hiver, elle vit au ralenti, digère plus lentement et se déplace beaucoup moins. Aucun saut ni remous pour indiquer sa présence dans l’eau. Ainsi, il est impératif d’effectuer un travail d’observation au préalable afin de repérer les postes intéressants.

Savoir repérer les meilleurs endroits

Prospecter les zones où les poissons se trouvent est la tâche la plus importante. Les spots les plus occupés par les carpes sont très marqués et deviennent faciles à repérer avec le temps. Pour se faire, plusieurs astuces :

  • Toujours vérifier les bordures : elles abritent souvent une végétation dense et un cadre propice aux développements de petits insectes et autres larves. Un régal pour les carpes.
    De plus, la faible profondeur de ces zones favorise le réchauffement de l’eau dès que le soleil pointe son nez. La température plus clémente attirera forcément les carpes.
pêche-carpe-hiver

La végétation et la faible profondeur de certaines zones attirent les carpes

  • Pêcher dans les hauts-fonds : repérer si quelques hautes herbes sortent de la surface de l’eau. Si c’est le cas, il ne faut pas hésiter à poser sa ligne à proximité du spot. Les carpes raffolent de ces endroits.
  • Repérer les bois immergés : les carpes affectionnent tout particulièrement ces endroits encombrés et calmes. Il faut par contre être vigilant et tendre ses lignes à proximité directe de la zone pour réussir à faire sortir la carpe de sa torpeur. Ne pas casser son montage et ne surtout pas blesser la carpe est impératif.

Connaître les endroits propices est l’étape clé d’une pêche réussie. N’hésitez pas à faire des repérages lorsque les beaux reviennent, vous pourrez ainsi découvrir de nouveaux indices ainsi que de nouveaux lacs ou étangs à prospecter.

Plus d’infos sur les lieux de pêche de la carpe en France : http://www.powercarp.com/peche-carpe-lieux.php

 

Enregistrer




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *